Your audiobook is waiting…

La princesse de Clèves

Narrated by: Annie Ducaux
Length: 3 hrs and 4 mins
3.5 out of 5 stars (2 ratings)

$14.95/month after 30 days. Cancel anytime.

OR
In Cart

Publisher's Summary

La princesse de Clèves, premier des grands romans historiques, écrit par une femme du XVIIe siècle, marque également le début de la place des femmes en littérature. Dans toute son œuvre, Madame de Lafayette énonce les ravages des passions, qui ne font que révéler les faiblesses des hommes. La princesse de Clèves obéit à cette règle. Madame de Lafayette analyse les étapes du sentiment amoureux chez les trois personnages, ses effets sur leur comportement et la lutte de la princesse qui, pour ne pas tomber dans des intérêts et des plaisirs qui la rendraient méprisables à ses yeux, accepte le seul destin qu'on réserve aux âmes nobles, la mort.

Annie Ducaux, après avoir incarné La princesse de Clèves à l'écran pour Jean Cocteau, interprète cette œuvre et nous fait vivre toute la force de ce chef-d'œuvre de la préciosité classique.
©1668 Frémeaux & Associés / DP (P)1956 Frémeaux & Associés / DP

More from the same

What members say

Average Customer Ratings

Overall

  • 3.5 out of 5 stars
  • 5 Stars
    0
  • 4 Stars
    1
  • 3 Stars
    1
  • 2 Stars
    0
  • 1 Stars
    0

Performance

  • 3 out of 5 stars
  • 5 Stars
    0
  • 4 Stars
    1
  • 3 Stars
    0
  • 2 Stars
    1
  • 1 Stars
    0

Story

  • 3 out of 5 stars
  • 5 Stars
    0
  • 4 Stars
    1
  • 3 Stars
    0
  • 2 Stars
    1
  • 1 Stars
    0
Sort by:
  • Overall
    3 out of 5 stars
  • Performance
    2 out of 5 stars
  • Story
    2 out of 5 stars

Abridged??

Would be nice to know beforehand wether a record is abridged or not.
Regarding the story, this is a well-esteemed classics, but really not enticing.
The female reader is emblematic of the traditional radio style, from elite radio programs. She won't make male characters' voices, nor foreign characters' accent. She doesn't distinguish the various female voices. She barely avoids being monotonous. She doesn't enliven the asinine love intrigue. But she maintains some kind of academic flair.
For listeners with sophisticated ears...